NOTA

Je ne suis ni courtier ni conseiller. Tout ce qui est publié dans ce blog ne saurait être considéré autrement qu'à titre de suggestion. Il vous appartiendra toujours de procéder à vos propres recherches avant de prendre une décision.

I am neither a broker nor a counsellor. All that is published in this blog may not be construed as anything else than a suggestion. It will always remain your responsability to do your own research before taking any decision.



6 mai 2009

Accumulation

Je l'ai déjà dit, j'aime bien jouer les gaps. Une autre technique que j'aime bien, c'est l'accumulation; pas la mienne, mais les graphiques qui en affichent.

Les titres en accumulation ne sont pas aisés à déceler. Il faut une formule scan particulière, que j'ai écrite (évidemment)...

Idéalement, il s'agira d'un titre techniquement sain, c'est-à-dire dont la moyenne mobile 50 est au-dessus de la 200, mais pas par beaucoup. En fait, ce qui définit le caractère d'accumulation recherché, c'est justement la proximité des lignes de moyennes mobiles. Plus longtemps le cours du titre s'étirera à l'horizontale, plus forte sera l'explosion de la valeur.

Très souvent, le titre ainsi en accumulation n'aura que peu de volume. Les gens y investissent en hypocrites, dans l'attente d'une bonne nouvelle, de façon à ne pas l'anticiper et créer éventuellement un ''sell on news''.

Je vous offre pour exemple CVT.to, que moi aussi j'accumule depuis quelque temps.

2 commentaires:

Roger Gravel a dit…

Bonjour Richard,

Je suis content de savoir que vous l'accumullez.

Quand vous dites "moyenne mobile".
est-ce l'exponentielle (ema) ou la simple (sma). Ma référence pour mon éducation est :


http://www.axialfinance.com/manuel/pagesindicateurs/pageMM.html



merci
RG

Richard Gosselin a dit…

La théorie brute concerne la simple.
Moi j'utilise la exponentielle.
J'estime qu'elle correspond plus à la contemporalité.
Quoi qu'il en soit, les deux n'ont que quelques points de différence.
RG