NOTA

Je ne suis ni courtier ni conseiller. Tout ce qui est publié dans ce blog ne saurait être considéré autrement qu'à titre de suggestion. Il vous appartiendra toujours de procéder à vos propres recherches avant de prendre une décision.

I am neither a broker nor a counsellor. All that is published in this blog may not be construed as anything else than a suggestion. It will always remain your responsability to do your own research before taking any decision.



29 octobre 2008

FIFO

Les maisons de courtage ont des règles qu'elles ne respectent pas. Soyez vigilants.

Je décrie cette situation auprès de mon courtier depuis un an et rien ne change. Voici maintenant que je la dénonce publiquement. Pour laisser une chance à mon courtier, je ne divulgue pas son identité dans cet article. Je sais par ailleurs que la même situation prévaut partout, à degrés différents, et que plusieurs traders/investisseurs en sont victimes. Cet article est donc publié à titre de service public.

Brièvement, la règle se nomme FIFO, pour ''first in, first out''. Voici son effet, à partir d'un exemple fictif.

le 1er avril, j'ai acheté 1000 xxx.to à 3.00$
le 1er mai, j'ai acheté un autre lot de xxx.to à 2.00$
le 1er juin, j'ai acheté un 3e lot de xxx.to à 1.00$
le 1er septembre, xxx.to a ouvert à 4.00$

Sans savoir si le titre continuerait sa montée, j'ai voulu profiter de la hausse soudaine pour réduire ma position en vendant, selon la règle FIFO, un lot 1000 à 4.00$. Selon FIFO, la position qui aurait due être vendue est la première qui a été achetée, soit celle de 3.00$. Or, en examinant mes positions affichées dans ma plate-forme, ils ont vendu ma position de 2.00$.

Certes, j'ai réalisé un meilleur profit que s'ils avaient suivi la règle. Mais maintenant que le cours est redescendu à 2.00$, j'ai encore ma position de 3.00$, évidemment à perte, qui vient ''annuler'' mon profit réalisé. À l'avenir, comment pourrai-je me fier à mon courtier pour l'exécution des mes ordres suivant les règles du jeu?

Mais l'important ici, ce n'est pas tant la question de comptabilité que le principe: si on établit des règles, on ne les change pas en cours de jeu.

Evidemment, mon courtier renvoie le blâme au mainteneur de la plate-forme et/ou à son ''clearing house''. Ils s'en contre-balancent car tant et aussi longtemps qu'il n'y aura pas un soulèvement de masse ils ne bougeront pas.

ps
J'ai aussi communiqué avec l'Association des maisons de courtage... qui me renvoie à mon courtier, me suggérant d'en discuter...
ps2
On dit que j'ai bon caractère...

5 commentaires:

Rita Ouellet a dit…

Vous savez sans doute que vous n'avez aucune obligation de suivre cette méthode. Je ne suis pas comptable mais je suis certaine que vous pouvez empiler les 3 lots et faire une moyenne et vendre une partie de ce lot comme vous pouvez aussi distinguer ces lots et vendre celui qui vous plaira.

Je suis persuadée que rien ne vous oblige à fournir les rapports que votre courtier produit comme documents fiscaux aux deux pallier de gouvernement.



Je transige chez IB, DISNAT et E*TRADE et jamais cette méthode ne m'a été imposée. Pour ces trois là, on empile les lots et c'est très bien.

À moi de ré écrire les transactions que je souhaite distinguer.


-Rita

1, 2, 3, GRAF... a dit…

Pas pour vous contredire Rita, mais demandez-leur...

Et puis non, je ne puis vendre ce que je veux: ils appliquent le FIFO, à 99.9%du temps.

Par ailleurs, dans le cas présent, la trade était dans un REER, donc sans intérêt pour les considérations fiscales.

Finalement, Disnat et Etrade utilisent la plate-forme NEXA, comme TradeFreedom... donc toutes susceptibles de la même situation s'il s'agit d'un problème de plate-forme comme le suggère mon courtier.

Rita Ouellet a dit…

Monsieur Gosselin,

Je vais certainement la leur poser mais avant j'ai une question.

Quand vous écrivez: le principe: si on établit des règles, on ne les change pas en cours de jeu. je suppose que cette règle est inscrite dans les sites web respectifs des courtiers à escompte TRADEFREEDOM, DISNAT et E*TRADE.

Savez-vous où ils cachent l'énoncé?

Merci


-Rita, pas toujours souriante

Rita Ouellet a dit…

Monsieur Gosselin,
Dans votre exemple,

3 dollars
2 dollars
1 dollar font
6 dollars divisés par 3 font
2 dollars

Donc c'est une moyenne ici et non pas nécessairement le deuxième lot.

Non?

Merci
-Rita

1, 2, 3, GRAF... a dit…

Dubitative Rita,

Je ne sais où trouver l'énoncer. Il existe depuis des années et les maisons de courtage le confirment.

Ni le régulateur de la bourse ni l'Autorité des marchés ne sont concernés en cela.

Quant à la mathématique de la chose, j'en conviens parfaitement.

Mais je vous invite cependant à constater par vous-même, dans votre plate-forme, si vous avez des positions multiples dans un titre: prenez note de tous les détails avant d'effectuer une transaction.

;-/